Le Régime de retraite des employés de commerce du Canada (RRECC) est l’un des plus grands régimes de retraite à employeurs participants multiples au pays. En effet, celui-ci compte près de 400 000 participantes et participants inscrits, qui sont actuellement membres des TUAC Canada ou l’ont déjà été. Quant au nombre d’employeurs participants, il est de plus de 200. C’est une caisse de fiducie gérée à la fois par des gens représentant l’organisation syndicale et par des personnes représentant les employeurs qui en assure le financement.

Au Canada, pour environ 30 % des membres du personnel des entreprises privées, les régimes de retraite constituent l’un des trois grands éléments de la préparation de la vie à la retraite. Quant aux deux autres, il s’agit de programmes sociaux de l’État (comme le Régime de pensions du Canada et la Sécurité de la vieillesse) d’une part et, d’autre part, de l’épargne personnelle des gens.

Au cours des sept dernières années, bien des régimes de retraite du Canada ont connu de grandes difficultés. D’ailleurs, il existe divers problèmes qui nuisent toujours au rendement du capital investi, comme l’instabilité du marché des valeurs mobilières et les taux d’intérêt qui sont extrêmement faibles. Également, à l’époque actuelle, les gens qui ont souscrit à un régime de retraite vivent plus longtemps qu’autrefois, ce qui a pour effet d’alourdir le fardeau de ce dernier. Dans ces conditions, il y a de nombreux régimes de retraite, dont le RRECC, qui n’ont d’autre choix que de procéder à une restructuration. Les modifications qui y sont ainsi apportées ont pour but de veiller à ce que, à long terme, les personnes inscrites au Régime puissent continuer à compter sur le revenu de retraite qui leur est destiné.

(rendement des placements)

MESSAGE DU CONSEIL DES FIDUCIAIRES
Questions et réponses

Formulaire de demande de retour d'appel